Vous êtes ici

-A +A

Historique

En janvier 1996, à l’occasion de la création des Hautes Écoles, la Haute École Francisco Ferrer voit le jour. Cette nouvelle entité nait de la fusion de toutes les écoles d’enseignement supérieur de la Ville de Bruxelles, à savoir :

  • l’Institut Cooremans (enseignement supérieur économique de plein exercice et de type court – Enseignement supérieur économique de plein exercice et de type long – Ecole supérieur de Traduction et Interprètes et Ecole des Hautes Etudes d’Administration) ;
  • l’Institut Charles Buls (Institut d’enseignement supérieur pédagogique) ;
  • l’Institut supérieur De Mot – Couvreur (enseignement paramédical (biologie médicale), instituteur maternel, et Technique (électronique appliquée)) ;
  • l’Institut d’enseignement supérieur artistique Bishoffsheim ;
  • l’Institut de nursing Éveline Anspach (enseignement paramédical (soins de santé).

Septembre 2013, l’offre de formation de la Haute École s’est enrichie d’une nouvelle catégorie Sociale, au sein de laquelle un bachelier en Gestion des Ressources humaines a été créé. La catégorie Traduction-Interprétation intégrera l’Université libre de Bruxelles : « La Faculté de Lettre, Traduction et Communication » verra en effet le jour en janvier 2016.

Lorsqu’il fallut donner un nom à cette nouvelle structure, le choix se porta sur Francisco Ferrer (1859-1909) qui incarnait les idéaux dont notre communauté éducative se réclame, s’inscrivant résolument dans le mouvement idéologique construit au fil des années par l’Instruction publique de la Ville de Bruxelles :

  • la liberté de l’individu ;
  • le rationalisme scientifique ;
  • le progrès et l’égalité des chances.